Ce que dit la presse

 

« Le souffle d’une conteuse hors pair. Elle a réussi l’exploit d’emporter le nombreux public. Même le souffle du vent et l’odeur de la fleur d’oranger sont remontés jusqu’à aux narines des spectateurs. Et en plus, elle sait chanter ! »  Midi Libre, Millau, 1/2/2012

 

«Le spectacle écrit et joué par Susana Azquinezer parvient avec brio et justesse, à retracer cette histoire collective au travers de destins individuels… Ce spectacle émouvant et fort acquiert une résonance très contemporaine." Geneviève Dreyfus-Armand, historienne "L'Exil des républicains espagnols en France"Albin Michel

 

 « Exil d'Espagne est un véritable bijou ciselé par la conteuse à coup de chocs, de mots, à coups d'ombre et de lumière, accompagnés d'une magnifique gestuelle et d'une voix envoûtante parfaitement en phase avec le clavier de Patrick Licasale. Une superbe évocation dans une sobre utilisation de l'espace scénique »  Midi libre 2/05/11

 

« Ce spectacle musical est exceptionnel ! Un véritable bijou qu'il faut déguster et dont les grands auteurs comme Machado, Garcia Lorca et Neruda ne sont pas exclus. Un spectacle à découvrir absolument ! »  Le Populaire du centre, 18/10/2008.

 

« Avec la braise des mots et de la musique, sans volonté d'incendie, sans jamais se départir d'une retenue humaniste... Ils débarquent généreusement sur le plateau, des accents, des images, des scènes pleines à craquer, de lumières, des odeurs... C'est ça l'art du conte »  CMLO,  La Marseillaise – Alès 21/01/2007

 

« Ce sont les mille et une histoires de son peuple, la Terre qu’elle dit, qu’elle vit... Le noir, pinceaux de lumière, la voix qui porte toujours la chaleur de l’impétuosité de l’Argentine natale, le souffle, la danse, le chant, la fougue de cette petite femme qui emplit de ses paroles la salle entière. Les histoires s’enchaînent, s’emboîtent… Un public qu’elle porte dans ses bras, dans sa voix. »  Le Courrier de l’Ouest, 24/07/2006

 

« 1492 : Un voyage passionnant et immobile de la Castille à Séville, en passant par les patios de Cordoba, les jardins du Généralife, les ruelles de Barcelone. » Le Figaro, Paris - 11/02/05
 

« Susana Azquinezer, argentine à la voix douce, conte l’Espagne et la Cordillère au temps des grandes découvertes et de la confrontation des cultures.  Chercheuse et poétesse, elle travaille au renouveau du conte depuis vingt ans. »  Paris Mômes - 02/03/05

 

« Le ton chaud et envoûtant de la voix de Susana a captivé d’emblée le public, pendant cette heure contée, ponctuée des chants de son Argentine natale. Des rires aux larmes, elle sait faire vibrer la corde sensible de chaque être. »  Le Télégramme - 4/04/03

 

« Susana Azquinezer parle comme elle chante, sourit comme elle reste silencieuse, prend le public à témoin comme elle l'intègre à ses histoires. Son adorable petit accent fait le reste. Le public est suspendu à ses lèvres, prêt à s'enflammer, à rire, à écouter. Le festival du conte 2002 ne pouvait mieux commencer ! »  République du Centre 23/11/02

 

« La vie de Susana Azquinezer ressemble à une immense mappemonde. De toutes ces cultures, elle a gardé la poésie. A savourer en famille. »  Le Monde- Paris/15/12/99